Celestia


Jupiter [cliquez sur l'image pour agrandir]

Open Source - Windows / Mac OsX / SGI / Linux
Langue : Anglais
Date parution : Janvier 2003 (version 1.2.5) -
Révision Décembre 2004 (version 1.3.2)
Prix : Gratuit !

Editeurs : Chris Laurel

Note : /4 Télécharger la version complète
Les suppléments

Utilisation : Simulation d'astronomie.

Une révélation

La découverte de ce logiciel va vous apporter un véritable révélation : une nouvelle façon de voir l'astronomie ! Surtout n'hésitez pas à cliquer sur les images de cette critique pour avoir une vue en taille réelle de l'écran (1024x768).

Les lecteurs réguliers de cette rubrique savent que je suis souvent séduit par les logiciels dont je fais la critique. C'est d'ailleurs mon critère de sélection : le coup de coeur.
En matière d'astronomie, j'avais eu l'occasion d'utiliser de nombreux logiciels jusqu'ici : RedShift, Starry Night Backyard, Open Universe... Chacun de ces logiciels apportait une petite amélioration graphique et un catalogue d'objets astronomiques de plus en plus étoffé.
Récemment, en voulant récupérer la dernière version d'Open Universe, je découvre que l'auteur de ce très beau logiciel a décidé d'abandonner son travail et renvoie les Internautes vers le produit qui lui avait décroché la mâchoire : Celestia. Quand on sait que Open Universe était en développement depuis plus de trois ans, on ne peut d'empêcher d'aller voir la nouvelle merveille !


La terre (texture haute résolution)
[cliquez sur l'image pour agrandir]

Mais c'est tout petit !

C'est une des premières remarques que je me suis faite devant la maigreur du fichier à télécharger : à peine 11 Mo dans la version "haute résolution". Cette apparente minceur révèle en fait un code super optimisé écrit par le génial Chris Laurel, ingénieur chez NVidia (les cartes graphiques GeForce).

L'interface semble spartiate au premier abord et elle disparait totalement en mode plein écran (il faut "pousser" la souris en haut de l'écran pour la faire apparaître) mais comprend l'essentiel d'un logiciel d'astronomie :

  • Choix d'une planète, d'un satellite ou d'un autre objet du système solaire en cours.
  • Choix d'une étoile par ordre de proximité ou de nom.
  • Différents outils de navigation : synchronisation sur l'orbite, mise en orbite...
  • Moteur de recherche d'éclipse dans le système solaire.
  • Choix d'une date.
  • Réglage de la vitesse d'avancement du temps (ou du recul).
  • Réglages des options d'affichages.


La voie lactée
[cliquez sur l'image pour agrandir]

Précision astronomique

Après la grande "claque" graphique assénée par ce logiciel, on se demande naturellement si elle va de pair avec une précision des calculs astronomiques ?

La réponse est un grand OUI ! Les deux documents suivants devraient vous en convaincre : ils représentent une vue du passage de l'éclipse sur la france en août 1999 (sans nuages ni atmosphère pour cette vue).


Eclipse sur l'Alsace - Août 1999
[cliquez sur l'image pour agrandir]

Celestia permet aussi de réaliser de vidéos à partir de vos mises en scènes astronomiques. Vous pouvez d'ailleurs télécharger cette vidéo de l'éclipse :

Vidéo de l'éclipse - 175 ko (320 x 240 en DivX 5)

Extensions

A la base, Celestia est livré avec la majeure partie des objets du système solaire et une banque de 100 000 étoiles du catalogue Hipparcos. Mais la grande force de ce logiciel libre est qu'il est entièrement modulaire !

A partir du site de Célestia Motherlode on pourra donc accéder à de nombreuses ressources complémentaires dont les plus importantes sont les suivantes :

  • Un catalogue d'objets célestes plus complet : plus de 2 millions d'objets des catalogues Hipparcos et Tycho. Ils complèteront surtout utilement le système solaire avec tous les satellites et de très nombreux astéroides.
  • Textures hautes résolution : Des textures en très haute résolution pour la Terre, Mars et Jupiter. Elles se décompactent dans le répertoire "Extras" de Celestia et sont prises en compte automatiquement au prochain démarrage du logiciel.

Les nouvelles textures hautes résolution de la version 1.3.2, avec le zoom qui charge les textures virtuelles, permet d'atteindre de vues d'une précision inouie ! Pour certaines villes (Le Caire, Bagdad, Seattle, Venise...) on arrive parfois à distinguer les immeubles grâce à une habile transition entre photos satellites et photos aériennes !

Vous pourrez également trouver les trajectoires de toutes les sondes et même de la navette ainsi que de nombreuses aides pour ajouter vos propres objets. Il est également possible d'écrire des scripts pour créer des "voyages organisés" avec vos propres commentaires pour les "voyageurs" (comme le fichier de démo).


Eclipse de Io sur Jupiter
[cliquez sur l'image pour agrandir]

Orbites du système solaire
[cliquez sur l'image pour agrandir]

La Terre - Texture haute résolution
[cliquez sur l'image pour agrandir]

Zoom sur l'Egypte
[cliquez sur l'image pour agrandir]

Zoom sur le Caire
Remarquez les pyramides au centre
[cliquez sur l'image pour agrandir]

Zoom sur Venise
[cliquez sur l'image pour agrandir]
Utilisation en classe

Utilisable en autonomie par les élèves, Celestia sera surtout un outil très puissant pour faire comprendre les phénomènes célestes aux élèves de collège, de lycée et même du supérieur.
L'affichage permet de voir les orbites de tous les objets célestes, les constellations et même une grille céleste de coordonnées.

Voici quelques exemples de ce que l'on pourra montrer aux élèves :

  • Les éclipses solaires et lunaires sur la Terre
  • Les éclipses multiples sur Jupiter ou Saturne
  • La structure du système solaire : planètes intérieures, planètes extérieures, ceinture d'astéroïde, orbite très particulière de pluton, plan de l'écliptique...
  • Les périodes de révolution des différentes planètes.
  • Les trajectoires des satellites articifiels de la Terre (ISS, Mir et Hubble).
  • La trajectoire très écliptiques des comètes avec l'effet de fronde au moment du passage près du soleil.
  • Les constellations.
  • Les planètes extra-solaires.
  • La position du soleil dans la voie lactée.
  • La voir lactée dans l'amas local.
  • Les étoiles doubles.
  • ...

Les possibilités sont pratiquement infinies et il est possible d'effectuer des captures d'écran à tout moment sous la forme d'une image fixe (jpeg) ou d'une vidéo (en DivX si le codec est installé).

Il est en plus possible de préprogrammer un "voyage spatial" à l'aide d'un langage de script spécifique. Vous en trouverez quelques uns sur le site de H Schmidt.


Station spatiale internationale (ISS)
[cliquez sur l'image pour agrandir]

Tâches solaires
[cliquez sur l'image pour agrandir]
Un peu de technique

A première vue, il y a peu de chance que Celestia tourne encore sur un vieux 486 ! Il n'est toutefois pas nécessaire de disposer d'une bête de course pour profiter de ce logiciel.
Le minimum requis est un Pentium avec 64 Mo de RAM. Une carte graphique avec une accélération 3D est fortement recommandée mais pas indispensable (selon l'auteur de Celestia).

Comme Chris Laurel travaille chez NVidia, le logiciel est évidemment optimisé pour les cartes graphiques de cette marque, mais je n'ai eu aucun mal à obtenir ces images superbes sur mon portable avec une ATI Radeon 9000M. Je dois même avouer que je n'ai pas vu la différence avec une GeForce 2 GTS de NVidia (à part les reflets sur l'eau)

Par contre, l'utilisation des textures en haute résolution téléchargeables en supplément nécessite des cartes graphiques avec au moins 32 Mo (voir 64 Mo pour le model "Big Blue" de la Nasa) de mémoire vive pour que le gain graphique soit important. Ce n'est toutefois pas du tout indispensable du strict point de vue de l'exploration astronomique !

A télécharger d’urgence !

Cette merveille est proposée au prix dérisoire de 0 € !!
Il est donc indispensable de télécharger Celestia et de l'installer sur toutes les machines de votre établissement. Et si vous créez un document pédagogique intéressant qui utilise Celestia, n'hésitez pas à faire comme Chris Laurel : partagez votre travail avec les autres grâce à Internet.

Jean-Luc RICHTER


Avis aux auteurs qui désirent publier ici leurs articles. Il suffit pour cela de les envoyer, sous forme de fichier texte ou HTML a Jean-Luc Richter, qui les mettra ensuite en ligne.


Pour tous renseignements ou critiques contacter notre WebMaster